AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Niarkvador (coupable) T.O.P

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cassandres
Baron(ne)
Baron(ne)
avatar

Féminin Nombre de messages : 5485
Ville/Comté de résidence : Baronne D'Aurensan
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Niarkvador (coupable) T.O.P   20/2/2009, 07:57

Niarkvador

TOP
Brigandage

procès opposant 2009-02-19, Niarkvador au Comté d'Armagnac et de Comminges

Niarkvador est accusé de trouble à l'ordre public.

Procès ayant opposé Niarkvador au Comté d'Armagnac et de Comminges
Niarkvador était accusé de trouble à l'ordre public.

Le jugement a été rendu

Enoncé du verdict
Le prévenu a été reconnu coupable de trouble à l'ordre public.
)


Citation :
Juge Lea_
Procureur Atoineleroy /Dalmont
Prévot Cassandres

Citation :
Enoncé du verdict
Le prévenu a été reconnu coupable de trouble à l'ordre public.
Moi, Léa Honorable Juge d'Armagnac et Comminges déclare l'accusé Niarkvador coupable de Trouble à l'Ordre Public.
L'accusé avant d'être assommé possédait toutes facultés pour reconnaître son agresseur.
Je le condamne à passer 1 jour en geôle afin de méditer sur ses méfaits, il remboursera la somme de 20 écus à sa victime et ira travailler 5 jours dans la mine comtale. Il donnera preuve de ce travail aux services de la prévôté.
J'ai dit.
Fait à Auch le 11 mars 1457.
Léa Delmas, Juge d'Armagnac et Comminges
Le prévenu a été condamné à une peine de prison de 1 jour.
Citation :
Acte d'accusation

*Lara avait envoyé son Acte d'accusation à Dalmont, afin qu'il puisse le lire suite à l'arrestation sur les terres de l'Armagnac d'un brigand ayant fait des siennes à la frontière entre leurs deux comtés.*

*Le procureur d'Armagnac conscient des devoirs inhérents à l'entente entre deux provinces s'exécuta et alla porter l'affaire devant la Justice auscitaine.*

Voter Honneur,

C'est dans le cadre d'une coopération judiciaire que ce procès est lancé ce jour. Afin que nul ne puisse mettre en doute le bien fondé de ce procès, je vous cite un extrait du traité en question, liant nos deux comtés :


Article I: Dispositions préalables:

1. Les Hautes Parties Contractantes reconnaissent le principe qu'une personne ne peut fuir la loi qu'elle enfreint et échapper à l'autorité de son Comte sur ses terres.

2. Si un citoyen est mis en accusation dans l'une de nos provinces, il sera jugé en fonction des lois et des coutumes du lieu de son crime ou délit.
Le verdict devra cependant être conforme aux lois constitutionnelles du lieu du jugement.

3. Toute infraction commise dans une de nos terres, déjà commis auparavant dans une des autres pourra être suivi comme récidive.

4. Eu égard à la reconnaissance de la jurisprudence du Royaume de France et à la règle bis in idem, un individu condamné par l'une des Cours de Justice des Comtés de Béarn et d'Armagnac-Comminges ne peut pas être condamné pour les mêmes faits par l'autre Cour de ces mêmes provinces.



Bien, à présent que ceci est dit, nous pouvons commencer. L'accusé, messire Niarkvador est accusé ce jour de brigandage sur la personne de Jeremielecorse.
Ceci s'est déroulé la nuit du 18 février sur le noeud entre Tarbes et Auch. Le brigand a pu être arrêté grâce à la description détaillée donnée par la victime qui, bien que sonnée par l'attaque, a parfaitement vu son agresseur.
Le noeud entre les deux villes étant Béarnais, ce sont nos lois qui ont été bafouées, je vais donc citer l'extrait de note coutumier concernant ce genre de délits.


2.Le brigandage avec ou sans violence n'est pas toléré en territoire béarnais. Les contrevenants seront poursuivis pour trouble a l'ordre public.


4) Du trouble à l'ordre public
Constitue un acte de trouble à l'ordre public, toute perturbation au bon ordre, à la sécurité, à la salubrité et à la tranquillité publique.



Je signale à l'accusé, qu'il peut, s'il le souhaite faire appel à un avocat à cette adresse : http://les-avok-haillons.forumchti.com/forum.htm

La parole est à la défense.

*Le catalan se lissa le peu de poils qu'il avait sur son menton en étudiant avec circonspection le texte qu'il venait de lire. Une bien bonne professionnelle, se dit-il. Bien que cet acte n'était point selon les cordes de la Justice de ses comtés.. Il en était satisfait.*
Citation :
Première plaidoirie de la défense

*L'homme salua l'assemblée*


Je vous remercie mais je me passerais
d'avocats.

Je commence par signaler une contradiction
dans l'accusation, il faisait nuit
et la victime était sonné et pourtant,
fait remarquable, la victime m' a clairement
identifié, pourquoi ? comment?
La victime serait un sorcier ? Non
je ne pense pas.
Je vais donc essayer de lever la brume
autour de cette affaire et prouver mon
innocence par la même occasion.

Cela ce passe il y a quelques jours,
je marchais de nuit vers Auch,
quand à ma grande stupeur, j' aperçois un
homme à terre. Il s'agissait bien
de l'homme qui est aujourd'hui à
la place de la victime, Jeremielecorse.
J'ai alors couru vers le malheureux
voyageur, qui commençait tout juste à
reprendre conscience. Alors que je
me penchais vers lui pour m'assurer de sa
bonne santé, j'entendis le bruit d'un
homme qui tombe, agrémenté d'un juron.
Je vis alors une silhouette qui prenais
la fuite de toute évidence. N'écoutant
que mon courage je pris en chasse
le cruel bandit, laissant l'infortuné
qui ne semblait pas blessé.
Mais ce vil gredin courrait, ma foi,
très vite; il eu tôt fait de me distancer.
Je suis revenu sur les lieux de l'agression,
mais le dépouillé n'y étais plus.
"Fichtre alors, me disais-je, je l'aurais
bien aidé"



Ainsi cette affaire n'est qu'une malheureuse
méprise. La pauvre victime a pu m'identifier
et m'a prit pour son agresseur, alors que je
me penchais vers elle pour m'assurer de son
état. Et le malheureux a cru que je
prenais la fuite, alors que je poursuivais
vaillamment son agresseur.



Voila toute l'histoire, ma version
explique les parts d'ombre dans
le réquisitoire de l'accusation.

Je laisse la parole à la procure.
Citation :
Réquisitoire de l'accusation

*Lara écouta la défense puis le témoignage de la victime. Elle resta quelque peu perplexe face à cette affaire.*

Bien, nous avons là un cas complexe! La parole de l'un contre celle de l'autre. Et je dois avouer que la défense marque un point.

Messire Jeremielecorse, êtes vous absolument certain que l'homme que vous voyez là sur le banc des accusés est bien celui qui vous a brigandé et non une personne souhaitant tout simplement vous aider comme il le prétend ?

L'accusation est très grave, il ne s'agit pas là d'une petite escroquerie qui lui ferait avoir une amende de 20 écus mais bien d'un brigandage pouvant envoyer l'accusé en prison !

Je comprends que si vous êtes persuadé que messire Niarkvador est bien l'homme qui vous a détroussé, que vous souhaitiez qu'il ait le châtiment qu'il mérite, hors, nous manquons de preuves dans cette affaire.

N'ayant jamais eu de plainte contre messire Niarkvador dans notre comté, je ne puis juger de sa bonne foi.
Messire Jeremie, quelqu'un a-t-il vu votre agression cette nuit là ? Avez-vous croisé d'autres personnes qui pourraient identifier clairement messire Niarkvador comme étant le brigand qui vous a détroussé ?

Si c'est le cas, demandez-leur de venir à la barre rapidement afin de nous éclairer sur cette affaire. Si personne ne pouvait témoigner alors, je demanderais, votre Honneur, à ce que le prévenu soit relaxé pour manque de preuves. Dans le cas contraire, je vous laisse le soin de lui infliger le châtiment adéquat.

Je vous remercie de m'avoir écoutée.

http://images.imagehotel.net/?ma8jfwd7ic.jpg
http://images.imagehotel.net/?p7apq0qdak.jpg
http://images.imagehotel.net/?pyamwep0kz.jpg
Citation :
Dernière plaidoirie de la défense

*L'accusé se leva et salua l'assemblée*

Malgré les témoignages de Jeremielecorse
et de Cassandres je ne change rien à ma version
des faits. Je nie les accusations qui me
sont faites et maintient n'être que la
victime secondaire d'un malentendu.


Le témoignage de la victime ,comme je l'ai déjà
expliqué, concorde avec ma version.

Le témoignage de dame Cassandres ne
rajoute rien, car le prévôt à juste receullie
le témoignage de la victime. Le prévot n'est pas un témoin direct. Ce n'est pas une nouvelle preuve. De plus, les parchemins
apportés sont illisibles (hrp/on: faute à ma connexion?? hrp/off) et ont facilement pu être falsifié . Je rajouterais que ,bien que dame
Cassandres soit hautement qualifié et très
respectable, ses désirs concernant le jugement
et ses remarques visant le procureur
son inopportun, je lui rappellerais quel n'est plus procureur de l'Armagnac.

Nul témoignage fondamentalement nouveau
n'ayant été apporté je demande, selon
les volontés du procureur, le non-lieu.

Merci.
Citation :
L'accusation a appelé Jeremielecorse à la barre

Voici son témoignage :
Jérémie Lecorse s'assaya à sa place...
Il écouté attentivement lorsque vint son tour de témoigner...
« Bonjour a vous et merci,je reconnais bien le prévenu comme étant moi mon agresseur qui m'a tendu une embuscade si je puis dire ainsi dans la nuit du 18 février entre Tarbes et Auch où je me rendais afin de rentrer dans mon village. Cet homme, ce prévenu m'a dérobé 13 écus et une miche de pain avant de me laissé inanimé dans un champ.
A cause de cet homme j'ai persu de ma force et j'ai passé une nuit en prison d'auch car le vagabondage est interdit.
Je vous remercie de m'avoir écouté...>>

Citation :
L'accusation a appelé Cassandres à la barre

Voici son témoignage :
Monsieur le procureur , madame le juge , je suis assez surprise d'entendre le procureur du Béarn remettre en cause l'agression dont a été victime Sieur Jerémielecorse
La victime en l'occurence sieur jeremielecorse est arrivée à Auch très affaibli et gravement blessé
Il a d'ailleurs eu beaucoup de mal à faire sa déposition par écrit
Il a parfaitement reconnu son agresseur qui lui a tout dérobé , madame le juge voici la copie de la déposition de la victime Sieur Jeremielecorse
http://images.imagehotel.net/?d4pfdcgnb9.jpg
http://images.imagehotel.net/?9sk4zqlcgs.jpg

madame le juge j'oser espèrer que la justice armagnacaise reconnaitra Niarkvador coupable d'acte de brigandage
La vraie et seule victime ici c'est sieur jeremielecorse qui ne s'est toujours pas remis du grave traumatisme dont il a été victime
Le prévôt Cassandres va se rasseoir en songeant aux longues heures passées à rassurer jeremielecorse et à le soigner

Citation :
Peine
1 jour de prison
remboursement de 20 écus à sa victime
5 jours de travail dans les mines comtales

_________________________________________________

Compagnon d'Aristote
RR PARTAGE
Revenir en haut Aller en bas
 
Niarkvador (coupable) T.O.P
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crise haitienne : Trouver le coupable ? Le pdt, PM, leaders ou Minustah!
» [En fuite]Brigand Niarkvador.
» [Inquisition/coupable] Anjia (25/04/1459)
» [Installation illégale]Hippolyte(28/01/1460) [Coupable]
» Faites office de coupable, ou soyez coupable d'office

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institutions en Comté d'Armagnac et de Comminges :: Torre de Justiça - Tour de Justice :: Archives Judiciaires :: Archives des Procés :: M - N - O-
Sauter vers: