AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sylste (coupable) T.O.P

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Choum
Dame de Mérite
Dame de Mérite
avatar

Féminin Nombre de messages : 862
Ville/Comté de résidence : saint bertrand de comminges/armagnac et comminges
Date d'inscription : 05/02/2009

Velin d'identité
Résidence: Saint-Bertrand-de-Comminges

MessageSujet: Sylste (coupable) T.O.P   27/4/2009, 11:23

Procès ayant opposé sylste au Comtés d'Armagnac et Comminges

sylste était accusé de T.O.P..

Nom du procureur : Archibaldane
Nom du juge : Navigius
Date du verdict : 05/04/1457
Lieu concerné par l'affaire : Muret


Acte d'accusation :


Citation :
*Archibaldane s'avance à la barre afin de lancer une nouvelle affaire*

Honorable Juge,

En ce jour du 24ème jour du mois de mars de l'an de grasce 1457, je viens porter à votre connaissance le cas de dame Sylste, brigande notoire, qui est accusé ce jour de Trouble à l'Ordre Public et brigandage.

http://www.lesroyaumes.com/FichePersonnage.php?login=Sylste

Avant de vous exposer les faits qui lui sont reprochés, je vais lire ses droits à l'accusée et les lois qu'elle a enfreintes.

*Elle se tourne vers l'accusée*

Vous pouvez faire appel à un avocat du Barreau à cette adresse : http://armagnac.forumsactifs.com/accueil-du-barreau-des-avocats-f30/fonctionnement-du-barreau-d-armagnac-t3719.htm
Les avocats sont ; Sieur Genesys, Dame Annakronic, Dame Linon et Dame Smartfluid

Coutumier des Comtés d'Armagnac et de Comminges.
Du trouble à l'ordre public et du brigandage :

-Toute atteinte à l'intégrité physique ou morale des personnes, ainsi que tout agissement ayant pour conséquence de nuire au bon fonctionnement de la communauté, pourra être considéré comme trouble à l'ordre public (brigandage, faux, machination, comportement malséant).
-Est également assimilé au trouble à l'ordre public le refus d'obtempérer aux injonctions des représentants de la loi.

*Puis elle s'adresse au Juge*

Comme vous pourrez le constater, cette dame se fait passer pour aveugle, et utilisera sans doute cette fausse infirmité pour chercher à échapper à son juste châtiment. Or, comme le disait très justement dame Nael qui m'a transmis ce dossier, elle voit suffisamment pour ouvrir une taverne sur l'enseigne de laquelle elle se glorifie de son métier : brigand !
Pour couronner le tout, elle refuse de se plier aux injonctions des forces de l'ordre. Il me semble qu'il est temps pour elle, d'avoir à réfléchir "à l'ombre" de nos geôles sur ses exactions !

*Elle tend au Juge le dossier*

http://i87.servimg.com/u/f87/11/67/88/50/sylste10.jpg
http://www.casimages.com/img.php?i=090318092145899250.png

http://www.armagnac-comminges.net/bureau-de-police-de-muret-f10/trouble-a-l-ordre-public-sylste-18-03-1457-t3807.htm
http://www.armagnac-comminges.net/bureau-de-police-de-muret-f10/brigandage-sylste-16-03-1457-t3783.htm#50945

J'appellerai donc à la barre, dame Eloane et dame Nael35.

*Puis se tournant vers l'accusée, un sourire narquois sur les lèvres.*

Dame Sylste, pourriez-vous nous expliquer comment vous pouvez faire pour tenir une taverne malgré votre "infirmité" et aussi ce qui vous pousse à "tâtonner" ainsi, dans les poches de vos victimes ?
Première plaidoirie de la défense :

Citation :
*son chien près d�elle, et des gardes pour la conduire devant la barre, c�est ainsi de Sylste se présente�
On ne parlera pas du réveil plus que peu agréable qu�ils lui ont offert, et des actes qu�on lui reproche.
Elle attend qu�on lui donne la parole�Ne sachant pas vraiment ce qu�elle fait ici..*

Lo sientot, senora�mais si vous pensez que je ment à propos de mon infirmité, j�aurai aimé que cela soit le cas. Votre humour, car j�ose espéré que cela est le cas, est de mauvais goût.

Je suis née dans l�obscurité et ne connait que cela, tant mieux pour vous, qui avait l�air maligne si vous savez lire�ou même écrire�Mais voilà des plaisirs qui me sont interdit�Il y a mieux à faire Dame, que croire en la fausseté de ma cécité.

*Légèrement agacée par cette réplique, plus que déplacée de la Dame, elle pousse les quelques mèches de devant ses yeux, lui laissant voir la couleur nacre de ceux-ci�*

Les choses remisent aux clairs, je vous prie messire le Juge, de ne pas me refuser la possibilité de garder mon chien de berger à mes côtés�Je ne serai pas capable de sortir de là sans, et si je dois aller en geôle�Je demanderai que l�on s�occupe de lui, des bons traitements s�il vous plait�.Ce n�est pas un endroit pour un chien, mais apparemment une adolescente Aveugle, elle, y a sa place�.

*caressant le poils de sa bête pour se détendre, elle reste toujours autant perdue quand à ce qu�on lui reproche�.*

J�ai entendu, un jour un pigeon de poser sur le rebord de ma fenêtre, j�ai été incapable de lire�.Je ne vous en veut pas, vous n�êtes pas les seuls à faire cette erreur, je n�en tiens jamais rigueur�.

Alors si à la patte de ce pigeon était marqué quoique ce soit sur ma raison d�être ici, j�aurai eu bien du mal, malgré ma volonté de le lire�.Ne voyez pas en moi une comédienne, car j�en serai blessée, car mon handicap est vrai, et j�ai appris à ne plus envier les voyants et ainsi l�accepter.

Maintenant apparemment, on me reproche ma taverne�.alors je vous dirais que était habitante de Muret, j�en ai le droit. Et ne crois faire de tord à personne en l�ayant construite dans mon bon droit.

Quant à comment je l�ai construite�Je vous dirai certainement de la même façon que ceux qui en ont construite et qui avoisine ma taverne�Il faut croire que des gens, plus futés et généreux, m�ont porté main forte pour la bâtir et pour cela je leur suis reconnaissante.

Désormais, vous savez comment j�ai construit la taverne dans la légalité et avec l�aide de bras musclés des hommes de cette ville.

Maintenant, parlons de l�affiche�.J�ai demandé à un érudit, contre des écus, en somme un travail mérite salaire, d�écrire mes paroles, il ne fut en rien choqué par mes paroles. Il semblerait que la tolérance soit de rigueur pour cet homme.

Je ne dis rien pour ceux qui engage des catins, dans leur établissement, pour ceux qui humilient les étrangers, alors laissez moi offrir à ceux qui sont s�en cesse expulsés des tavernes de pouvoir avoir un lieu, sans préjugés et accueillant.

De toutes les façons des brigands ont toujours côtoyés les tavernes que je sache, alors qu�ils aillent dans la mienne, ou dans celles des autres , je ne vois pas ce qui vaut la peine de me mettre dans un tribunal pour parler d�une évidente fatalité.

Quant, à me traiter de brigande, c�est vraiment parler à tord et à travers�Il n�y a aucune preuve de cela, mon affiche (de la taverne) ne le mentionne pas, et la seule activité que j�accepte de faire c�est la danse.

*elle prend un peu de souffle avant de reprendre*

Je suis une danseuse, et m�attendant à une réplique de la Dame, j�lui dirai qu�on a pas besoin de voir pour danser et animer les rues pour y réaliser des spectacles, qui seront payés par la bonne volonté des passants�.

*Elle revient au témoignage de Neyo*

Messire Neyo, j�espère que vous vous rendez compte que vos paroles, sont�.des mystifications.
Comment voulez vous, que je vous brigande...avec de la chance certes je pourrai vous rentrer dedans, et vous, effrayer par mon animal, et mes yeux sans vies, vous auriez lâché vos écus, me prenant pour un monstre que l�on peut acheter�.
Voyez en cette ironie, la seule chose qui pourrait en effet me faire passer pour une brigande�

Mais cessons de rire ! Vous êtes certainement tombés sur une autre personne, une jeune femme peut être mais certainement pas moi�.Comment aurais je pu, avec ma force de donzelle, ma non voyance, vous trouver volontairement, vous agresser et retrouver ma route comme si de rien était avec des écus plein les poches�

Alors il y a une autre possibilité, continuons avec sérieux�Messire, Seyo, aurait bu, et il s�est reposé contre une souche, ou s�est écroulé sur le sol�Moi, je marche dans les parages, et je trébuche sur le corps inerte�.je fouille ses poches et trouve des écus�le prenant pour mort�La vie à notre époque est relativement dur, et un mort en chemin n�est pas chose originale et à quoi sert des écus à un mort ?! à rien...Donc autant que ça serve aux vivants.

Et ensuite, les deux hypothèses continuent. Je le retrouve en taverne et il est vrai que sa voix me revient mais comment lui dire, que les écus, je ne les ai plus�ayant en effet aidé à la construction de la taverne dans laquelle il m�a retrouvé, et que les écus, m�ont permis d�acheter des miches que je vends à perte pour les habitants de Muret qui m�ont aidé pour construire ce lieu de tolérance et qui ne m�ont pas jugé�.

Alors, maintenant monsieur le Juge, il serait temps de mettre fin à ce spectacle�cette mascarade�

Il n�y a comme preuve, que mon affiche de taverne, que j�ai expliqué et ma cécité, qui elle n�est en rien fausse�.

[hrp : je ne suis en rien pour les screens tout simplement, les appareils photos au Moyen age, pardonnez moi mais cela n�existe pas, alors jouons ce procès de manière RP, merci ! LJD le juge, choississez la meilleure plaidorie]






[le screens de la fiche du joueur, est une preuve du manque de sérieux de LJD Archibaldane qui amène cela comme preuve, je répète que Sylste n�a pas sur son front, la fiche que les joueurs sont censés lire�-_-��alors merci de respecter le jeu et le RP !...Ljd Sylste]
Réquisitoire de l'accusation :
Citation :

*Archibaldane s'avance vers la jeune femme et lui dit:*

Savez-vous dame, ce que la charge de Procureur veut dire et implique ? Tout simplement de transmettre les données qu'on lui communique. Ni plus, ni moins... Une plainte a été déposée contre vous, pour brigandage, et je me dois de transmettre cette dernière à notre Honorable juge, ici présent, ce que je fais.

*Puis elle se tourne vers le juge Navigius*

Honorable juge, la façon de se défendre de cette dame me parait fort singulière : parler de "hrp" ? Qu'est-ce ? Je ne connais pas ce langage. Il ne faut point occulter, selon moi, un fait avéré et prouvé : Brigandage...

Mais considérant la dite "infirmité" de cette dame, je veux bien me montrer magnanime :

Je requiers outre le remboursement de la victime, deux jours de TIG et 20 écus d'amende.

*Elle retourne s'asseoir*
Dernière plaidoirie de la défense :

Citation :
*Décidément, on parlait de sa plaidoirie singulière, mais cette Dame l�était tout autant�Où l�avait elle trouvée ?!
La brigande hausse les épaules et sourit avant de prendre la parole à nouveau.*

Dame, il y a une différence entre rapporter des faits, et commencer à accusé quelqu�un qui n�est encore pas jugé coupable, de douter de son infirmité, et d�affirmer tout simplement des éléments qui n�ont pas été plus analysés que cela�.

Si vous parlez de ces choses (hrp) que je cite, et que vous ne comprenez pas, je peux en faire de même pour ces choses sortant tout droit d�un sortilège (screen) et qui m�accuse�.

Monsieur le juge, méfiez vous des gens qui côtoie le Démon�Je crains qu�elle ne joue avec lui�
Dites, moi comment une aveugle peut voler un voyant sans que celui-ci ne se défende comme il se doit ou ne l�évite simplement�.C�est le procès de l�ironie !

Il aurait pu me voir, et m�éviter�..semer une aveugle�pardonnez moi mais rien de plus compliquer !

Cependant c�est à vous, de dire ce qui est juste et de donner un certain jugement�Je ne peux que m�en remettre à vous, et j�ose croire que vous suivrez la voix de la raison plutôt que celle de la spéculation�.

*Elle tourna son visage vers la Dame�voulant la désigner ainsi.*

[HRP : je rappel que ce qui est marqué entre crochet n'est lu que par le joueur -_-'...Le perso de LJD Dame ne peut pas en parler! merci à la LJd de faire un effort...HRP]
L'accusation a appelé seyo à la barre :

Citation :
Bonjour,
C'est sur la route entre Toulouse et Muret que j'ai eu la désagréable surprise de rencontrer Sylste, qui, après m'avoir dépouiller de 1113 écus, et 5
miches de pains, à ouverte une taverne à Muret, ville dans laquelle je me suis arrêté pour ne pas mourir de faim, et reprendre des forces.
J'ai tenté de négocier, pour récupérer mes bien à l'amiable, mais, par manque de temps, dû au travail pour m'acheter un pain quotidien, elles n'aboutirent pas.
Je me tourne donc, vers vous, afin que cette affaire se finisse, par la grâce d'Aristote.
Enoncé du verdict :

Citation :
L�honorable juge du Comté d�Armagnac-Comminges écoutait avec attention les plaidoiries et la défense de l�accusé. Un air sévère et strict se lisait sur son visage, parfois parsemé de quelques tressaillements de sourcils, ses yeux perçant scrutant l�accusé et la procureure, comme s�il cherchait à fouiller leurs âmes. Lorsque la procédure toucha à sa fin, le silence se fit et il prononça son verdict. :

- Dame Sylste. La défense que vous évoquez nous apparaît extrêmement discutable. Vous ne pouvez-vous cacher derrière votre infirmité pour vous dédouaner de vos actes. Nous ne sommes nullement convaincu de votre innocence, les personnes aveugles ne trébuchent pas en pleine campagne sur des gens décédés et ne leur font pas le poches. Vous tentez de vous désister de votre fait de brigandage en évoquant le pillage d�un prétendu cadavre, ce qui est à la fois scabreux et accablant.

- La procure mentionne une récidive, mais aucun procès antérieur n�est évoqué. Ainsi donc, nous considérons ce procès comme une première infraction et non pas une récidive.

- Dame Syslte, vous êtes reconnue coupable de trouble à l'ordre public pour brigandage.

Se tournant vers la prévenu afin de lui énoncer sa sentence, son regard sévère laissant néanmoins place à une pointe de paternalisme débonnaire :

- Vous êtes condamnée à trois jours de prison ainsi qu�à verser un remboursement de 115 écus à votre victime. Ce remboursement devra s�effectuer dans le mois suivant votre sortie des geôles, sans quoi vous serez passible d�un nouveau procès.

Justice est rendue!

Faict à Auch, le 5e d�avril 1457
Par Monseigneur Navigius di Carrenza, Juge d�Armagnac-Comminges

Le prévenu a été condamné à 3 jours de prison ferme et à la peine de substitution suivante :

115 écus à rembourser à la victime sous 30 jours
Revenir en haut Aller en bas
 
Sylste (coupable) T.O.P
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crise haitienne : Trouver le coupable ? Le pdt, PM, leaders ou Minustah!
» [Inquisition/coupable] Anjia (25/04/1459)
» [Installation illégale]Hippolyte(28/01/1460) [Coupable]
» Faites office de coupable, ou soyez coupable d'office
» [Coupable]-escroquerie-Pug-(15/12/56)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institutions en Comté d'Armagnac et de Comminges :: Torre de Justiça - Tour de Justice :: Archives Judiciaires :: Archives des Procés :: S - T - U-
Sauter vers: