AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Amphithéâtre de l'hospice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
antoineleroy
Comte(sse)
Comte(sse)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2439
Ville/Comté de résidence : Vila de Rodés/Comtat del Roèrgue
Charge : Comte de Fontrailles, Baron de Termes d'Armagnac, Seigneur de Bonas
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Amphithéâtre de l'hospice   8/5/2008, 18:41

La vaste salle avait été aménagée de façon à ce que chaque élève pût voir les professeurs es médecine.

Des mannequins d'osier avaient été mis à disposition, recouverts de fines peaux pour les démonstrations de soins des blessures.

Le long des murs, étaient alignés des bocaux comprenant simples et herbes sèches, terminaisons florales et écorces pour les décoctions.

De volumineux herbiers avaient été rassemblés afin d'aider les élèves à reconnaître la flore de leur région, et ce dont on pouvait tirer parti pour soulager ou guérir malades et blessés.

Un meuble aux nombreuses étagères et aux multiples tiroirs regorgeait d'étoupe, de charpie et d'intruments d'allure barbare tels que les clystères, pour les démonstrations.

Autour de la salle courait une galerie ouverte pour ceux qui, non inscrits parmi les infirmièr(es), souhaiteraient tout de même acquérir les connaissances que les professeurs allaient transmettre à leurs élèves.

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
antoineleroy
Comte(sse)
Comte(sse)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2439
Ville/Comté de résidence : Vila de Rodés/Comtat del Roèrgue
Charge : Comte de Fontrailles, Baron de Termes d'Armagnac, Seigneur de Bonas
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Amphithéâtre de l'hospice   12/7/2008, 12:08

Cette pièce était réservée aux infirmier(e)s qui allaient suivre les cours de médecine, elle était bien éclairée grâce à l'installation de fenêtres équipées de vitraux transparents tamisant la lumière du jour.
Habituellement, dans les hospices régnait une ambiance sombre ; ici, la clarté dominait ; les étudiants pourraient travailler dans de bonnes conditions.
Les fenêtres donnaient sur le jardin où les herboristes cultivaient des centaines de plantes médicinales. Sur les murs figuraient des planches d'herbes et des dessins de plantes.

Au fond de la pièce - sur une estrade - se trouvait la chaire où les médecins allaient prendre place. Les étudiants situés en contrebas avaient chacun leur pupitre.
Antoine déposa des plumes d'oie et vérifia les parchemins présents sur chaque pupitre. Une odeur d'encre titillait les narines des universitaires travaillant dans ce lieu.

Il contempla les nombreux bocaux qui s’alignaient sur les étagères, à mi-voix il murmurait :


" …millepertuis.. écorce de saule….., fumeterre… centaurée…… "

Ses pas le conduisirent devant les volumineux herbiers. Le grand jour approchait, Antoineleroy avait hate et peur en même temps. Il espérait être à la hauteur pour les cours qu'il allait faire grâce aux enseignements passés de Majolana et Rhonwyn...
Le médecin marcha jusqu'à la porte pour l'ouvrir puis il attendit patiemment l'entrée des futurs infirmier(e)s

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Johanara
Baron(ne)
Baron(ne)
avatar

Féminin Nombre de messages : 87
Ville/Comté de résidence : Armagnac
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Amphithéâtre de l'hospice   12/7/2008, 12:31

La Baronne , fit son entrée , le vert de ses yeux intensifiés par de jolies cernes bleutés!

Fichtre quelle soirée! A boire et à rire avec des gens pas très recommandables mais tellement sympathiques...

Allait elle seulement réussir à prendre des notes? Premier baillement.

Misère , fait chaud ici , à moins que ce ne soit des bouffées de chaleur , vestiges de la soirée trop arrosée.
Second baillement.

Saluer antoine , petite révérence polie , étouffer le troisième baillement dans l'oeuf , dire quelques banalités.

Chercher un siège. Premier rang , baronne oblige , et une place de choix pour mater le médecin pendant les cours.

Quatrième baillement , poser son séant sur le banc et attendre , plume à la main , prête à noter!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amphithéâtre de l'hospice   12/7/2008, 13:49

Aktar entra dans la pièce, il reagrda un peu partout, il regardait attentivement les outils et autre manequin, il ne fu pas surprit de voir autant de outil et tellement bizzare, il chercha si il ne pouvait pas se trovuer une place, il prit celle de devant, au coté de Johanara, il lui dit qu'il fallaitm ieux être ami, et qu'entre médevin c'est important, il posa sur la table, un gros cahier, ouf l'encre et les plume était bien là, il ouvrit le cahier, ou il était noté
"Studium der Medizin" (étude de médevine) dans la langue natal, aktar était à l'origine allemand, il préférait écrire en allemand quand il prenait des note pour aller plus vite, le français est une langue asser difficile, il comprennait bien le français, mais à l'écrie, il lui fallait un peu plus de temps, il éspérait juste que le professeur n'aille pas idée de regarder son cahier, certe bien tenu, mais la langue utiliser lui est sans doute méconnue
Revenir en haut Aller en bas
antoineleroy
Comte(sse)
Comte(sse)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2439
Ville/Comté de résidence : Vila de Rodés/Comtat del Roèrgue
Charge : Comte de Fontrailles, Baron de Termes d'Armagnac, Seigneur de Bonas
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Amphithéâtre de l'hospice   13/7/2008, 14:27

Antoine vit entrer la Baronne Johanara légèrement fatiguée. Il fit une génuflexion puis regarda à nouveau la porte pour y voir entrer Messire Aktar prêt à prendre des notes.
Il attendit quelques minutes et vit que personne d'autre n'entrait... Il sourit légèrement puis monta sur l'estrade pour commencer à parler.


" Rassurez-vous, j'attend encore d'autres personnes mais je ne vais pas vous faire patienter et perdre votre temps. Nous allons donc commencer un peu à parler de médecine! "

Il s'éclaircit la gorge puis reprit

"Ce que nous savons, nous le devons principalement à Hippocrate qui est considéré comme le père de la médecine. Sa devise étant: 'avant tout, ne pas nuire'

Le médecin ajouta

" Nul se peut se prétendre médecin s'il ne connaît les principes de base de l'Astrologie". La santé se mérite, se gagne et se défend jour après jour par des méthodes prévues par la Nature et non par la médecine.
La Nature est Equilibre : elle peut aussi bien guérir que tuer, elle peut nourrir ou affamer, elle peut abreuver ou être aride comme le désert. Elle sait aussi créer de superbes magnificences et en même temps déclencher des colères destructrices. "

Il se tut un instant pour les laisser méditer sur ces phrases puis repris

" Nous utiliserons au mieux les plantes que nous connaissons pour nous prémunir et nous soigner du rhume, de la grippe et de la dysenterie.
Ensuite, nous étudierons les effets de la peste et du choléra en essayant de faire la distinction entre les maladies, nos peurs et les superstitions.
Et enfin, nous tenterons de soigner les blessures à l'aide d'emplâtres et de cataplasmes. "

Nous vous enseignerons également la façon d’ aider à la délivrance des femmes ainsi que les premiers soins à donner aux nouveaux-nés.
De façon plus générale, nous insisterons beaucoup sur les soins de propreté à apporter à chaque blessé et malade autant que faire se peut, aussi bien au sein d’hospices qu’en terrain de guerre... "

Il montra ensuite du doigts les bocaux de la salle d'étude

" Nous apprendrons également la fabrication de quelques reconstituants très utiles... "

Il sourit

" Une dernière chose, d’une extrême importance et que vous m'entendrez dire et répéter... Autant qu’il vous sera possible il est obligatoire, avant chaque soin, de vous laver les mains soigneusement à la cendre de bois, très facile à se procurer : c’est la façon la plus simple de ne pas transporter le mal d’un malade à un autre. Si vous n'en avez pas sur vous, ce qui peut arriver, lavez-vous els mains dans de l'eau chaude qui vous sert aussi à désinfecter les plaies! "

Antoineleroy se tut, descendit de l'estrade puis continua à parler tout en marchant

" Il est fortement déconseillé de faire autre chose que ce que je vais vous apprendre ni d'utiliser d'autres outils que ceux que nous aurons expérimentés...
Rappelez-vous de ce qu'a dit Hippocrate: 'avant tout, ne pas nuire'.

Vouloir soigner une personne est une chose, mais faire un acte médical dont vous n'êtes pas sûr et que vous n'avez jamais fait en est une autre... Autant que faire ce peux il faut éviter de tenter des choses sur un malade au risque de lui nuire plus que de le guérir! "

Le médicastre reprit le chemin de l'estrade et s'assit tout en se taisant pour attendre d'autres venues ou des questions

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amphithéâtre de l'hospice   14/7/2008, 10:58

Elsalucie arriva sans bruit et s'assie sur un banc trés calmement en essayant de ne pas se faire remarquer : elle était fort en retard et s'en voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amphithéâtre de l'hospice   14/7/2008, 20:44

Aktar avait prit note de tous se qui lui semblait esenciel, il appela cet petit partie : La médecine en général
Revenir en haut Aller en bas
antoineleroy
Comte(sse)
Comte(sse)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2439
Ville/Comté de résidence : Vila de Rodés/Comtat del Roèrgue
Charge : Comte de Fontrailles, Baron de Termes d'Armagnac, Seigneur de Bonas
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Amphithéâtre de l'hospice   16/7/2008, 17:24

Voyant une autre personne entrer il sourit et reprit

" Nous allons parler maintenant d'une affection bien connue mais qui peut être très ennuyeuse, tout commence par un coup de froid : par exemple, si vous sortez dehors sans être suffisamment vêtus. Vous avez l'impression que votre nez, votre gorge et vos poumons se retrécissent, que l'air que vous respirez est plus rare. Ensuite, votre nez coule, ce qui est très désagréable. Bref; un rhume! "

Il se tut avant de reprendre

"Il existe des moyens pour se soigner facilement grâce aux plantes. J'ai d'ailleurs apporté quelques herbes médicinales très utiles pour ce genre d'affection.

Tout d'abord le thym. Il est facile à cultiver dans un jardin. "

Le médecin circula dans les allées, quelques brins ligneux à la main.

" Sentez son parfum si délicat. Le thym stimule également l’appétit, calme les spasmes du ventre et de l’estomac. Il sert aussi pour soigner certaines plaies, irritations de la peau… sans oublier ses vertus gustatives…. Mais nous aurons l’occasion d’en reparler plus longuement. "

Il sourit

" Nous avons aussi le lierre qui se fixe sur les arbres et parfois aussi sur les murs de nos habitations, il calme les douleurs de vessie puis soigne abcès et furoncles.

Nous avons également l'aigremoine, reconnaissable à ses feuilles dentelées et ses fleurs jaunes en grappe. Elle sert quand vous allez chez le barbier vous faire arracher une dent et pour les flux de ventre."

Dans la pièce se trouvait une cheminée pour se chauffer durant l'hiver. Un petit feu avait été allumé et de l'eau commençait à frémir dans une marmitte.

" Déposons à parts égales les trois plantes dans l'eau chaude et laissons infuser... "

Des senteurs épicées et subtiles envahirent peu à peu le scriptorium, alchimie étrange de trois plantes qui ne cohabitaient pas en temps normal, ne vivant pas au même endroit.

" Vous devez offrir aux malades trois ou quatre tasses de cette infusion par jour. "

Il se tut et regarda les personnes présentes avant de retourner à sa place après avoir fait circuler l'infusion dans les rangs

" Souhaitez-vous d'autres précisions ? "

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amphithéâtre de l'hospice   18/7/2008, 10:18

Benjou entra un peu en retard et s'assit

Oups, desolé...on commence quand ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amphithéâtre de l'hospice   18/7/2008, 12:37

Aktar écrit la leçon, sur les plantes, comme d'habitute, il ne se laissait pas débousoler, il érivzit vite mais bien...(va pas faire un RP de 150 lignes ?)
Revenir en haut Aller en bas
antoineleroy
Comte(sse)
Comte(sse)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2439
Ville/Comté de résidence : Vila de Rodés/Comtat del Roèrgue
Charge : Comte de Fontrailles, Baron de Termes d'Armagnac, Seigneur de Bonas
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Amphithéâtre de l'hospice   20/7/2008, 15:04

Le médicastre sourit à la remarque du nouveau venu

" ça avait déjà commencé mais nous allons poursuivre... Et nous allons parler des infusions! "

Il se tut et se leva de sa chaise

" Tout d'abord, qu'est-ce qu'une infusion ? "

Un large sourire se dessina sur son visage pendant qu'il regardait tour à tour les étudiants

" C'est mélanger des plantes avec de l'eau bouillante – ou un autre liquide bouillant, le vin par exemple – pour que celui-ci en prenne l'odeur. Les plantes délivrant toute leur quintessence... "

Il descendit vers l'armoire pour y prendre une boîte en fer remplie d'une variété de plante

" Nous allons commencer par le fumeterre, une mauvaise herbe!
Regardez ses feuilles échancrées et ses petites fleurs roses munies d'un éperon... "

Il leur fit passer les plantes dans les rangs

" Que soigne le fumeterre ? "

Il se tut, retrouvant une nouvelle fois son sourire

" Il soigne les affections du foie, mais la plante est aussi indiquée en cas d'affections respiratoires et d'affections de la peau...

Une posologie d'une cuillère à dessert dans une tasse d'eau bouillante puis vous laisser infuser 10 minutes au rythme de 3 tasses par jour. C'est suffisant, cette plante étant toxique à forte dose. "

Il se tut et alla à son bureau pour s'asseoir

" On passe à la pratique?
Vous trouverez tous les récipients utiles dans l'armoire de gauche, les plantes sont à votre disposition, et l'eau... il y en a dans le gros sceau au fond de la pièce!
Pour faire chauffer il y a la cheminée. "

Il sourit

" Des questions? "

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amphithéâtre de l'hospice   20/7/2008, 19:33

Benjou prit la plante et la mit dans une bol d'eau bouillante


comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amphithéâtre de l'hospice   20/7/2008, 21:33

ackatar alla chercher une tasse, il le mit sur un table proche de la cheminé qui contenait un marmite pleine d'eau chaude, il prit une loucne à se disposition, il remplit la tasse, d'une louche, il alla chercher la mauvaise herbe, sur le chemin, il s dit que c'est à cause sans doute se sa mauvaise tête, qu'on la nomme comme sa...Il mit correctement les plante en infusion dans la tasse, mais il s'arrêta net, il demanda au professeur

comment être sur que la quantité est bonne, si la mesure de départ est une plante ?
se n'est pas de la poudre non ?


il regarda un instant la cuillière et la plante, puis le proffesseur
Revenir en haut Aller en bas
antoineleroy
Comte(sse)
Comte(sse)
avatar

Masculin Nombre de messages : 2439
Ville/Comté de résidence : Vila de Rodés/Comtat del Roèrgue
Charge : Comte de Fontrailles, Baron de Termes d'Armagnac, Seigneur de Bonas
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Amphithéâtre de l'hospice   23/7/2008, 18:13

Le médicastre était redescendu pour déambuler à travers les rangs et regarder ce qui était fait...

" comme ça ? "

Antoineleroy sourit

" Une plante dans de l'eau bouillante, c'est tout?
Il faut vérifier les quantités étant donné que j'ai dit qu'elle était toxique à forte dose! "

Il regarda l'étudiant

" Recommencez... "

Puis se tournant vers d'autres tables

" comment être sur que la quantité est bonne, si la mesure de départ est une plante ?
se n'est pas de la poudre non ?
"

Il hocha la tête

" En effet ce n'est pas de la poudre, cela dit une plante peu être découpée... Ensuite vous versez dans l'eau bouillante l'équivalent d'une cuillère à dessert puis vous laissez infuser 10 minutes environ. "

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amphithéâtre de l'hospice   24/7/2008, 12:56

Aktar remercie le professeur, il alla chercher un couteau, veillant à ne pas faire de bétise, ni de trébucher de peur t'empaler un élève, il arriva sur sa petit table, il prit a plante, et la découpa en petit bous, comme si il cuisinait, il mis les petit morceau dans un bocal, ilprit une petit cuillière, et prit la quantitié indiquer, il la mis dans la tasse, et remua avec cet même cuillère, voilà c'était déja bien...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amphithéâtre de l'hospice   5/8/2008, 21:34

Aktar attendit la suite du programme avec impatiance
Revenir en haut Aller en bas
heidy381



Féminin Nombre de messages : 19
Ville/Comté de résidence : lectoure
Charge : meunier
Date d'inscription : 01/08/2008

MessageSujet: Re: Amphithéâtre de l'hospice   20/10/2008, 14:13

heidy pénetra dans la salle d'étude ,regarda autour d'elle y apperçue quelques flacons et se demanda à quoi ils servaient. et surtout sa pensée principale était: comment faire pour étudier en ce lieu ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amphithéâtre de l'hospice   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amphithéâtre de l'hospice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amphithéâtre Médecine
» L’AMPHITHÉÂTRE FLAVIEN (COLISÉE)
» Amphithéâtre [évènements officiels et remise de diplômes]
» 06. you found me lying on the floor
» Amphithéâtre Fouguenfer [évènements officiels, diplômes ...]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institutions en Comté d'Armagnac et de Comminges :: bibliothèque et salle d'étude-
Sauter vers: