AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yienlas (coupable) T.O.P

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cassandres
Baron(ne)
Baron(ne)
avatar

Féminin Nombre de messages : 5485
Ville/Comté de résidence : Baronne D'Aurensan
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Yienlas (coupable) T.O.P   20/5/2008, 09:32

Yienlas
http://www.lesroyaumes.com/FichePersonnage.php?login=Yienlas
Trouble à l'Ordre Public

procès opposant 2008-05-05, Yienlas au Comté d'Armagnac et de Comminges

Yienlas est accusé de trouble à l'ordre public.
Procès ayant opposé Yienlas au Comté d'Armagnac et de Comminges

Yienlas était accusé de trouble à l'ordre public.

Le jugement a été rendu

Enoncé du verdict
Le prévenu a été reconnu coupable de trouble à l'ordre public.


Citation :
Procès instruit le 5 mai 1456
Verdict rendu le 14 mai 1456

Accusateur Comté d'Armagnac Comminges
Accusé Yienlas
Le juge du Comté :Krystell /Smartfluid
Le Prévôt des maréchaux : Ingeborg
Le procureur : Negens

Citation :
Le jugement a été rendu

Enoncé du verdict
Le prévenu a été reconnu coupable de trouble à l'ordre public.
Moi krystell de Chéroy rend acte de justice au nom de mon maitre le Duc Fauville Comte d’Armagnac et Comminges.
La révolte est un acte grave et sévèrement puni par la loi.
Un comté ne peut tolérer les révoltes.
La défense de l’accusé est inexistante.
Je retiendrai comme circonstance atténuante l’âge de l’accusé et sa petite condition sociale qui m’inclineront à une grande clémence.
Il faut tout de même que le vagabond Yenlias comprennent que ce genre de fantaisies à un coût pour le comté et que l’on ne se moque pas impunément des autorités.
Pour ce qui est du secret de la correspondance, dans des circonstances IRL, un courrier appelant à la révolte peut être consulté par le juge d'instruction. Par contre, le contenu de votre courrier est un faux et une calomnie, ce qui est également punissable par la loi IRL. Mais nous sommes ici dans le cadre d'un RP initié par vous, il faut rester bon joueur

L’accusé est donc condamné à recevoir 10 coups de fouet sur la place du marché de Saint Lizier. La population est appelée à venir jouir du spectacle et pourra jeter à son gré quelques légumes ou fruits pourris sur le supplicié.
En outre il est condamné à deux journées de prison et 100 écus d’amende avec sursis en espérant que cela lui serve de leçon.

Le prévenu a été condamné à une peine de prison de 2 jours.


Citation :
Acte d'accusation

Le Procureur entra portant les parchemins de l'affaire sous le bras. Attendant que tout le monde soit installe, il prit la parole.

Nous sommes reunis en cette assemblee en ce jour I du mois de mai de l'an MCDLVI afin de debuter le proces opposant le Comté de l'Armagnac-Comminges a Dame Rochelle.

Voici comme premiere piece la lettre d'accusation du Comté de l'Armagnac-Comminges :

Nous voici réunis en ce jour quatrième jour mai 1456, pour une affaire de révolte contre la Mairie de Saint Liziers, qu'a commit le sieur Yienlas en menant la revolte comme je m'attacherai à vous le demontrer en vous rappellant les faits :

Dans la nuit du 1 au 2 mai de l’an de grâce 1456, des villageois se sont révoltés contre la mairie.

Les lois édictées du 24 avril de l’an de grâce 1456, par le conseil de régence :

Selon le droit pénal d'Armagnac et de Cominges :
Constitue un acte de trouble à l’ordre public, toute perturbation au bon ordre, à la sécurité, à la salubrité et à la tranquillité publique.

Selon le droit des personnes :
Tout habitant du Comté doit fidélité au Comté
Toute personne présente dans le Comté est tenue de connaître les lois et de s’y conformer

Le sieur Yienlas est donc accusé de trouble à l’ordre public, suite à la tentative de révolte menée contre la mairie de Saint-Liziers avec la circonstance aggravante d’être l’instigateur de la révolte et d’avoir tenté d’abuser de la confiance des Licérois en prétendant répandre une consigne du prévôt.

Les témoins de cette révolte sont :

Messire Keskiabis, maire de Saint-Liziers, a contribué à mater la révolte et a reconnu Yienlas parmi les assaillants.
Sa Grâce Fauville de Cheroy, comte régent d’Armagnac et Comminges, habitant de Saint-Liziers, a contribué à mater la révolte et a reconnu Yienlas parmi les assaillants.
Dame Lysbeth, habitante de Saint-Liziers, a contribué à mater la révolte et a reconnu Yienlas parmi les assaillants.
Dame Ingeborg, prévôt du comté d’Armagnac et Comminges, qui affirme ne pas avoir donné une telle consigne de révolte. D’ailleurs, le prévôt soutient publiquement le maire Keskiabis, a engagé des maréchaux durant cette journée du 1 mai 1456 et a averti le maire Keskiabis et les Licérois qu’il ne fallait pas mener de révolte, que du contraire.
Messire KhaerDalis, habitant de Saint-Liziers, convaincu que les accusés ont agit de bonne foi, croyant qu'il fallait continuer de mener la révolte.

Cette tentative de révolte a été matée grâce à :
- la lance de Aliénord, Keskiabis, Lysbeth ;
- le corps d’armes de Fauville ;
- le groupe de maréchaux de Stephane637, Rozinna, Cladis ;
- le groupe de maréchaux d’.alexandre.

Je vous transmet les preuves concernant cette affaire:

Ci-après, une copie des courriers envoyés par Yienlas à plusieurs Licérois dans l’intention de les pousser à se révolter.
Dans ces courriers, Yienlas prétend que la consigne de révolte a été émise par le prévôt du comté, à savoir Ingeborg.
Ces courriers ont été envoyés le 01 mai de l’an de grâce 1456 aux alentours de 08h00.

*il faut continuer a se révolter a la mairie : message du prévot*

ou encore :

*il faut empecher le maire de s'impoerse, la révolte est demander : message du prévot qui me le dit Smile*

http://img152.imageshack.us/img152/6697/revolte1fn6.jpg
http://img247.imageshack.us/img247/3010/revolte2qi4.jpg

Je vous présente également le document attestant les ordres du Prévôt des Maréchaux, Dame Ingeborg :

A Messire Keskiabis, maire intérimaire de Saint Liziers.
Aux Habitants de Saint Liziers,
Tout d'abord, je tiens à vous remercier de vous être mobilisé pour reprendre la mairie de votre ville dans les plus bref délai. J'aimerai que votre maire intérimaire prenne contact rapidement avec moi pour compléter mon enquête. J'en viens maintenant à un sujet bien plus grave, une personne a appeler a la révolte contre la mairie sur mes ordres aujourd'hui. Je tiens à dire que cela est faux et archifaux. Vous pouvez travailler dans vos champs et échoppes aujourd'hui. Si vous pouvez faire passer le message autour de vous, je vous en serai reconnaissante.

Fait à Auch, le 1 Mai 1456
Cordialement,
Ingeborg
Prévôt d'Armagnac et de Comminges

Venons en maintenant, aux courriers échangés le 02 mai de l'an de grâce 1456 entre Yienlas, accusé dans cette affaire, et Alexandre, sergent du guet de Saint-Liziers.

Messire Yienlas,
On m'a fait écho que vous auriez envoyé un courrier à plusieurs Licérois pour les inciter à la révolte. Et que cela vous aurais été dit par le prévôt.
Comment ce message du prévôt est-il arrivé à vous?
Pouvez-vous m'en apporter la preuve?
Merci de votre collaboration.
Alexandre, sergent de police de Saint-Liziers

La reponse de l'accusé
*En fait c'ets parti d'un mal entendu, le jour précédent mes message d'appel a la révolte j'ai reçus une missive disant que le prévôt était avec nous, mais cette missive étant lue que le matin de ma révolte, quand le maire keskiabis était maire, j'ai cru que ça continuai et comme demandé dans la lettre, je l'ai dit a mes amis!
je ne voulais nuire a keskiabis mais ayant reçus la missive en retard... voila quoi*

Deuxieme missive du lieutenant Alexandre
*Vous m'avez dit dans le courrier précédent que: "le jour précédent mes message d'appel a la révolte j'ai reçus une missive disant que le prévôt était avec nous, mais cette missive étant lue que le matin de ma révolte..."
Je vous prie donc de me produire une copie de cette missive (un screen svp). Si vous voulez prouver votre bonne foi, il va falloir y mettre de la bonne volonté...
Alexandre, sergent de police de Saint-Liziers. *

Deuxieme réponse de l'accusé :
*c'est pas une missive c'ets des discussion en taverne, pou benjou, bah je le connai pas et vous?*

Dernière Preuve :

Après la discussion en taverne, voici le dernier courrier envoyé par Yienlas, accusé dans cette affaire, à Alexandre, sergent du guet de Saint-Liziers.

*monsieur le sergent,
Benjou est quelqun qui veut une " république " mais je ne me suis pas révolté contre le roi moi!
Je ne devrai pas trahir mon serment masi je le fait: benjou va rejoindre des républicains a bourge pour renverser le pouvoir, il part dans 3 jours et demi.
voici ma version de l'histoire: le soir de la révolte des gen ne taverne m'ont dit que je pouvai faire la révolte que le lendemain alros c'ets ce que j'ai fait, et ils quelqun m'a dit de contacter ceux qui viennent que le soir, mais helas je ne me rappel pas de son nom, et c'est ce que j'ai fait!du coup on m'accuse de divulgation et de révolte pour rien.
Je vous ai tout dit ne taverne, je vous conseil de protéger cladis de benjou.
bonsoir, yienlas*

Nous terminerons par les temoignages fournis durant cette enquete :

Alexandre, sergent du guet de Saint-Liziers.

*Peu de temps après ces échanges de courrier, j'ai aperçu Benjou et Yienlas dans une taverne, plus précisément à la Taverne de l'Aventurier. Etonné d'y voir les deux accusés alors que Yienlas prétendait ne pas connaître Benjou, je suis entré. Dès mon arrivée, ceux-ci ont veillé à ce que je ne puisse trouver aucune trace de leurs échanges précédents. J'ai juste pu y retrouver trace d'une discussion concernant les courriers qu'ils ont échangé avec moi-même... Yienlas se moquant même d'avoir prétendu vouloir collaborer. Je suis sorti quasi immédiatement.
A peine sorti, j'y suis retourné... Et de nouveau ils ont veillé à ce qu'il ne reste aucune trace de ce qu'ils disaient. Messire Khaerdalis se trouvait également là.
Je suis resté quelque peu. Benjou à crié de nombreux "Vive la République" et Yienlas a fait mine de vouloir collaborer. J'ai également essuyé quelques menaces et insultes de la part de Benjou.*

Messire KhaerDalis, habitant de Saint Liziers

*Bonsoir Messire.
Peu avant que vous n'entriez en taverne, Yienlas et Benjou avaient effectivement évoqué les récents évènements à la mairie et la nouvelle manifestation, qu'on leur avait demandé de mener dans la continuité de la première. Aussi, d'après ce que j'en sais, je ne pense pas qu'ils souhaitaient renverser à nouveau la mairie, dans la mesure où ils n'étaient visiblement pas au courant du fait que la manifestation précédente avait déjà abouti. N'ayant pu participer la veille, je pense qu'ils souhaitaient poursuivre le mouvement, sans avoir malheureusement prêté attention à certains "détails", comme le fait qu'un nouveau maire avait été désigné.
Cela dit, si je hais personnellement les brigands pour en avoir moi-même déjà été victime une fois par le passé, je ne pense pas que ces deux individus aient agi avec l'intention de nuire à qui que ce soit. Je pense qu'ils sont partis sur de bonnes intentions, mais ont agi avec maladresse et de façon irréfléchie. Yienlas m'en avait d'ailleurs parlé dans la journée d'hier, me disant qu'il regrettait de s'être lancé de façon si précipitée dans cette manifestation, et qu'il était conscient que sa maladresse risquait de lui coûter cher. Je ne peux hélas vous en dire plus sur le sujet, mais j'espère que mon témoignage pourra vous être d'une quelconque utilité.
Si vous deviez avoir besoin de quoi que ce soit d'autre, n'hésitez pas à me le faire savoir.
Cordialement, KhaerDalis*

Témoignage de Cladis, habitant de Saint-Liziers, qui s'est entretenu en taverne avec Benjou le lendemain de la tentative de révolte.

*Je ne l'avait pas vu personellement [lors de la révolte] mais jai reussi a lui soutiré ces informations [en taverne] car il ne savait pas que j'étais dans le groupe qui a maté la révolte.*
*Il ma dit qu'il était avec yienlas et qu'il voulait diffuser ses idées.Je ne sait pas qu'elle sont ses idées(il crie tout le temps vive la république) et je ne pourrais pas en apprendre plus de lui car il sait que je l'ai trahi.*

Merci de m'avoir écouté Madame la juge.

Citation :
Peine
L’accusé est donc condamné à recevoir 10 coups de fouet sur la place du marché de Saint Lizier.100 écus d’amende avec sursis en espérant que cela lui serve de leçon.

Le prévenu a été condamné à une peine de prison de 2 jours.
Revenir en haut Aller en bas
Elisha

avatar

Féminin Nombre de messages : 2564
Ville/Comté de résidence : Auch, Comté d'Armagnac et Comminges
Date d'inscription : 27/07/2008

Velin d'identité
Résidence: Auch

MessageSujet: Re: Yienlas (coupable) T.O.P   31/10/2010, 10:05

N'existe plus ig.
Revenir en haut Aller en bas
 
Yienlas (coupable) T.O.P
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crise haitienne : Trouver le coupable ? Le pdt, PM, leaders ou Minustah!
» [Inquisition/coupable] Anjia (25/04/1459)
» [Installation illégale]Hippolyte(28/01/1460) [Coupable]
» Faites office de coupable, ou soyez coupable d'office
» [Coupable]-escroquerie-Pug-(15/12/56)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institutions en Comté d'Armagnac et de Comminges :: Torre de Justiça - Tour de Justice :: Archives Judiciaires :: Archives des Procés :: Y - Z-
Sauter vers: