AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fredbug (TOP)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enguerran

avatar

Masculin Nombre de messages : 96
Ville/Comté de résidence : Auch/Comté d'Armagnac et Comminges
Charge : Juge
Date d'inscription : 20/07/2011

Velin d'identité
Résidence: Auch

MessageSujet: Fredbug (TOP)   19/5/2012, 21:50

Procès ayant opposé Fredbug au Comté d'Armagnac et de Comminges

Fredbug était accusé de trouble à l'ordre public.

Le jugement a été rendu.

Enoncé du verdict

Le prévenu a été reconnu coupable de trouble à l'ordre public.

Citation :
En ce dix-neuvième jour de May de l'an de grasce MCDLX, moi, Enguerran de Leslur, juge des Comtés d'Armagnac et Comminges par la volonté de Sa Grandeur la Comtesse Paquerette, fais lecture de mon verdict dans l'affaire opposant messer Fredbug à nos Comtés.

Dans la présente affaire, il lui est reproché d'avoir commis des actes de brigandage à l'endroit de la Baronne d'Aurensan, de la Duchesse de Beaufort-en-Anjou et du Comte d'Isle-Jourdain.

Le prévenu a été contacté afin qu'il me remette son dernier plaidoyer. Le voici, promptement rédigé.

--- Dernière plaidoirie de la défense ---

*Il n'avait pas fuit... loin de là. Mais ils etaient en droit de le croire... Il se leva pour prendre la parole.*

Bonjour, je suis fredbug, et oui je suis coupable. Je suis actuellement en toulousain, a adier une armée du conté. Bref je ne m'etendrais pas, mais j'aurais une chose a proposer.

Nous avons voler 200 ecus et quelques affaire, vous me demandez une peine de 500 ecus. Pour ma part je trouve cela trés exageré. Mais, si la plaignante est d'accord, je ne suis pas contre le fait de lui rendre une partie de ce qu'elle a perdu. Je dit bien une partie parce que je ne veux payer seul uns chose que nous avons fait a plusieurs.

Bien evidement, il faudrait que la plaignante soit encore dans les parages, ou alors, je suis disposé a me deplacer, parce que nous savons tous que si vous me condamnez a une peine avec ecus, ce n'est pas elle qui les recuperera..A vous de voir..

*Sans en ajouter, il retourna s'assoir attendant le sentance.*

-----------------------------------------

Attendu que deux des trois victimes présumées, nobles de leur état et réputées en nos Comtés, tiennent la même version quant aux faits et affirment que le prévenu s'est rendu coupable des faits qui lui sont ce jour reprochés ;

Attendu que le prévenu, aidé de ses complices présumés, aurait dérobé pour le moins l'équivalent de deux centaines d'écus ;

Attendu que la procure requiert, à l'endroit du prévenu, une amende 500 écus assortie de quatre jours de prison ;

Attendu que le prévenu est érudit de son état et possédait, au moment de son arrestation, une somme d'argent non négligeable ;

Attendu que le prévenu ne possède pas de casier judiciaire sur nos terres ;

Attendu que le prévenu reconnaît les faits et s'offre au dédommagement de ses victimes, pour une juste partie du butin dérobé ;

Moi, Enguerran de Leslur, déclare messer Fredbug coupable des faits lui étant reprochés, tiens néanmoins compte de sa bonne foy et de sa participation à l'élaboration de ce procès et l'expose en conséquence aux sanctions décrites ci-après ;

Ordonne que le coupable, dans un délai de quinze jours, prenne contact avec la Baronne d'Aurensan afin d'opérer le dédommagement de cette dernière et de ses compagnons de route, à hauteur du bas tiers du butin dérobé, soit l'équivalent de 66 écus ;

Rappelle que si cette opération n'est pas dûment effectuée dans les délais prescrits, nouveau procès peut avoir lieu à l'encontre du coupable et il y serait certes montré davantage de sévérité qu'à ce jour ;

Ordonne également du coupable qu'il rédige quelques mots à l'attention des trois victimes, leur présentant ses excuses et respects ;

Ordonne enfin un sursis de quatre jours de prison ainsi qu'une amende de 70 écus.

Ce faisant, j'espère n'avoir plus à le revoir en mon tribunal.

Rédigé et signé le dix-neuvième de May de l'an de grasce MCDLX,
Enguerran de Leslur,
Juge des Comtés d'Armagnac et Comminges.

Le prévenu a été condamné à une amende de 1 écu.

Acte d'accusation

Citation :
*Encor un procès, à un homme qui ne lui estait pas inconnu*

Adishatz, nous sommes réunis en ce tribunal en cet onzième jour du mois de Mars Mil quatre cent soixante pour assister au procès que nous, Riwenn de Castel Vilar de La Duranxie, percurayre d'Armanhac e Comenge, ouvrons à l'encontre de mossu Fredbug pour brigandage sur trois nobles personnes : La Baronne Cassandres d'Aurensan, la Duquessa Joffrey de Beaufort-en-Anjou et le Coms Charles de l'Isle-Jourdain.

*Les faicts estaient establis*

Ceci est interdict par le coutumier d'Armahnac e Comenge

*Dura lex sed lex*

'En cas d'infraction tout malfrat encoure procès et donc sanctions (amendes, prisons, etc.). '

*Un léger sourire en direction de l'accusé*

Moi-mesme j'ai déjà croisé vostre visage, connu parmi tant d'autres, et je doute que les victimes ne sachent pas qui vous estes, d'autant plus vu leur rang. Leurs témoignages seront précieux. Vous allez avoir du travail pour vous défendre, avec ou sans avocat *ce qui estait dict n'estait plus à dire*

À vous la parole, et j'espère que vous savez en faire bon usage, car je gage que cela sera nécessaire.

*Et de retourner s'asseoir*

Première plaidoirie de la défense

Citation :
La personne intéressée ne s'est pas manifestée.

Réquisitoire de l'accusation

Citation :
Deux nobles face à un muet.

*C'est le seul résumé que l'homme pouvait faire pour commencer son réquisitoire*

Qu'en déduire ?

*Il laisserait l'assemblée en juger*

Devons-nous donner plus de poids aux témoignages de deux testes couronnées ou au silence d'un homme assez bien connu pour sa mauvaise réputation ?

*La foule se ferait son idée*

Je ne crois pas avoir à argumenter davantage...

*Léger sourire de Riwenn qui regarda l'accusé*

Lorsqu'il est question de faire face, vous avez tendance à fuir, vous n'avez donc pas changé...

*Souvenir d'un prime règne si vite stoppé, d'une bataille qui n'avait jamais eu lieu, de fuyards vidant un Ducat de ses richesses*

Je requiers donc une amende à l'encontre de cet individu *s'adressant au judge* de 500 écus ainsi qu'un séjour dans nos geosles durant quatre jours.

*Il jeta un dernier coup d'oeil à l'accusé, icelui qu'il se souvenait plus que d'autres. Ce qui estait faict estait faict, mais tout se payait un jour, et le moment estait venu pour l'accusé ! En tout cas, c'est au judge qu'il reviendrait d'en décider, après la dernière plaidoirie de la défense, s'ildevait y en avoir une*

Dernière plaidoirie de la défense

Citation :
La personne intéressée ne s'est pas manifestée.

L'accusation a appelé Cassandres à la barre
Voici son témoignage :

Citation :
*C'est en arrivant dans le Comté d'Armagnac Comminges que le groupe a été agressé et dépouillé de tous leurs biens jusqu'à ce jour du 10 mars 1456 , toutes les contrées traversées à ce jour avaient des chemins surveillés*

Honorables membres du tribunal d'Armagnac Comminges permettez que je vous remercie pour la diligence que vous avez montré afin d'attraper ces malfrats .

*Posant sa main sur le livre des vertus présent*
Je jure de dire toute la vérité rien que la vérité.

je suis Cassandres De Sigognac Baronne d'Aurensan , Dame De la baume Cornillane , Dame du Lac des Rouges truites , Compagnon d'Aristote au service du Très haut
La vérité est bien simple honorables membres de la cour
Le groupe composé du Comte de l'Isle Jourdain Strakastre , de la Duchesse Joffrey de Beaufort-en-Anjou et de moi même Compagnon d'Aristote arrivait ce 10 mars 1460 sur les terres armagnacaises.

Quant soudain notre groupe fut sauvagement attaqué .Trois hommes forts nous ont pris à partie .
Je n'ai pas bien vu leur visage car je me protègeais le visage et le corps comme je pouvais mais ils se sont appelés par leur nom et je n'ai aucun mal à m'en souvenir .Il sagit de Allfears de Amosus et de Fredbug .
Un a même précisé qu'il habitait Saint Liziers , un armagnacais commingeois et c'est le sieur Amosus
Le Comte de l'Isle Jourdain a nous a défendu avec toute la bravoure et le courage qu'on lui connait mais il n'a pu empécher ces malfrats de dérober tous nos biens , ma charette a été volée ainsi que 200 écus quelques miches de pain et des sacs de mais .

Je suis donc là pour témoigner des vils méfaits du sieur Fredburg
*petite pause*
Heureusement que le Comte de L'Isle Jourdain était là pour nous défendre au risque de sa vie car je ne sais ce qui aurait pu nous arriver entre les mains de ces vils individus.
Que le Très haut loue le courage de cet homme qui a risqué sa vie.



Je vous remercie d'avoir pris le temps de m'écouter

*Le Compagnon d'Aristote va s'asseoir en attendant la suite du procés après avoir salué respectueusement le procureur et le juge*

L'accusation a appelé Joffrey à la barre
Voici son témoignage :

Citation :
La duchesse attendait patiemment son tour de témoigner , lorsqu'enfin on l'appela.
Levant son regard clair vers le procureur et le juge , elle se mit à narrer les évènement de la nuit du 9 au 10 mars .

Messieurs de la justice , Bien le bonjour.

voici donc ce que je peux me rappeler de cette méprisable attaque . Alors que nous venions de passer la frontière , tout heureux de rentrer ... oui , oui ... rentrer même pour moi , car j'ai habité ici même pendant de longs mois.

Ainsi donc , nous étions fatigués certes mais contents lorsque trois .. gueux.. malotrus nous ont attaqués par surprise .. pensez bien que nous avons essayer de nous défendre , mais le Comte d'Isle jourdain avait bien des difficultés à nous protéger ... 3 contre 1 , c'est tout simplement une honte .... enfin , ces coquins n'ont pas montrés beaucoup de discrétion , puisqu'ils se sont appelés par le nom , ce qui me permet ce jour de vous certifiés que les tois brutes s'appellent : Allfears , Amosus et Fredbug . Trois noms que je ne suis pas prête d'oublier. ceux-ci m'ayant dépouillés des quelques biens que j'avais sur moi.

j'espère que mon témoignage aidera la justice de ce comté.

La duchesse reprit place dès son récit fini.
Revenir en haut Aller en bas
 
Fredbug (TOP)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institutions en Comté d'Armagnac et de Comminges :: Torre de Justiça - Tour de Justice :: Archives Judiciaires :: Archives des Procés :: D - E - F-
Sauter vers: