AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [ROYALES] de la candidature de Nicolas.df

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Strakastre
Comte(sse)
Comte(sse)
avatar

Masculin Nombre de messages : 424
Ville/Comté de résidence : Eauze
Charge : Comte de l'Isle Jourdain, Baron de Montmeyran, Chevalier de France, Seigneur de Savigny-Sur-Orge, de Claveyson
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: [ROYALES] de la candidature de Nicolas.df   24/6/2013, 13:42

Citation :
Le Royaume est au bord du gouffre. Même durant la guerre contre le Ponant, les provinces indépendantistes étaient moins nombreuses. Voilà ce qui arrive quand les souverains se préoccupent davantage de leur clan que de leurs sujets, abusent de leurs droits en oubliant leurs devoirs et utilisent la Couronne plutôt que de la servir !

Mais ce n'est pas une fatalité. L'autorité royale pourrait être juste et mesurée. L'appartenance au Royaume, devenir une force plutôt qu'une contrainte. Les abus de pouvoir, cesser d'être la norme. Voici une liste de mesures que je m'engage à mettre en œuvre si vous choisissez de me faire confiance et de m'aider à rendre tout son lustre à la Couronne.


-= PAIX =-

- Personne ne devrait être obligé de choisir entre son Roy et sa foy. Des pourparlers seront donc engagés avec l'Église aristotélicienne romaine, dans une pièce sans nourriture ni boisson si nécessaire, en vue de la signature rapide d'un nouveau concordat.

- Plusieurs provinces ont refusé de renouveler leur allégeance. Leurs griefs seront entendus au cours de négociations bilatérales qui leur permettront de reprendre leur place au sein du Royaume en échange d'amnisties réciproques.

- Depuis près de deux ans, les monarques successifs abusent du dévouement d'hommes et de femmes qui ont mis leurs épées et leurs vies au service de la Couronne. Leur mobilisation sera levée, et ils seront entendus et reconnus avec le respect qu'ils méritent. Il serait toutefois démagogique de promettre un remboursement du ban, qui a atteint des montants bien trop élevés.

- La noblesse française sera conviée à la cour, où réjouissances et festins lui rappelleront qu'il est des occupations plus saines que la guerre. Les bellicistes irascibles seront abondamment moqués par des bouffons royaux recrutés pour l'occasion.


-= JUSTICE =-

- Protéger ses sujets contre toutes les formes d'abus est une des principales missions d'un souverain. Dans leur forme actuelle, les institutions françaises ne le permettent pas, elles seront donc réorganisées pour fonctionner mieux et plus rapidement, sous la menace de la badine s'il le faut.

- La responsabilité d'un office royal est une charge, pas une distinction ni une récompense. Il sera mis un terme au favoritisme et au népotisme qui ont connu leurs grandes heures sous les règnes précédents.

- Les procédures judiciaires interminables sont une plaie, aussi les duels feront-ils leur retour sous réserve d'accord par toutes les parties concernées. Non point les barbares ordalies, mais les concours de lever de coude sous l'égide de Sainte Boulasse.

- Un règne juste ne peut se faire en solitaire. Les prérogatives des différentes chambres et assemblées conseillant le monarque seront redéfinies et précisées afin que leur rôle ne soit plus strictement esthétique, même si tout le monde s'accorde à reconnaître l'intérêt décoratif d'un manteau de Pair.


-= PROSPERITE =-

- Le Domaine royal n'est pas un raisin mûr qu'on peut presser à loisir. Pour que ses provinces prospèrent à nouveau, les dettes dont elles sont injustement accablées seront effacées.

- Les fonds de la Couronne ne doivent pas servir d'argent de poche à quelques favoris, mais financer le bien de tout le Royaume. Leur emploi sera donc surveillé par la Pairie, qui pourra sonner publiquement l'alarme en cas d'irrégularités.

- Les écus qui ne seront plus engloutis dans des conflits dispendieux et futiles pourront être utilisés dans des projets plus intéressants tels que le mécénat royal, le ravitaillement des caves du Louvre ou encore la fabrication de badines en or massif.

- Des rumeurs courent sur les châteaux mal gardés de pays négligents, où sommeilleraient richesses inimaginables, anciennes reliques et belles princesses. Les aventuriers souhaitant conquérir ces trésors au nom de la France bénéficieront de tout le soutien officieux nécessaire !


-= Parce que la force doit être juste et que la justice doit être forte, votez Nicolas de Firenze ! =-
Revenir en haut Aller en bas
http://demeure.bbconcept.net/
ketje



Masculin Nombre de messages : 865
Ville/Comté de résidence : Eauze
Date d'inscription : 22/03/2011

MessageSujet: Re: [ROYALES] de la candidature de Nicolas.df   28/6/2013, 14:22

Ketje arrive afin d' entendre une réponse.. des réponses au besoin, et inciter les autres Armagnacais et Commingeois à devoir chatouiller les candidats.

Messer, ma question sera assez simple mais j' y attends claire réponse.

Imaginons que dans l' avenir qui vient à nous, la Navarre devienne une réalité. Imaginons que cette Navarre aille au delà d' une simple alliance et devienne un Grand Duché, une Principauté ... voire même une Royaume. Et oui, pourquoi pas! Prenons donc l' extrême déjà: un Royaume. Vous êtes mieux au fait de ce qui se passe, il est impossible de supprimer une certaine allégeance envers le Royaume de France. Mais cette allégeance se pourrait envers la couronne de France et non envers le Roy de France. Le dernier nous a fait comprendre qu' il fallait être méfiant et chat échaudé craint l' eau froide comme l' on dit.
Je ne vous demande pas de vous soumettre éventuellement à une allégeance à ce potentiel Roy de Navarre imaginaire en ce moment. Je veux juste savoir ce que serait votre réflexion sur ce sujet. Mais je ne vous laisserai point dans le vague et vous dirai aussi que ce "Royaume" pourrait être soit un allié, solide rempart contre des forces ennemies extérieures au Royaume de France tout comme il se pourrait que selon votre attitude, il se pourrait être un "ennemi" puissant.

Je vous demande votre vision des choses sur ce sujet mais je vous remercie déjà d' avoir accepté de vous présenter à nos peuples en toute simplicté.
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas de Firenze

avatar

Masculin Nombre de messages : 8
Ville/Comté de résidence : Verneuil, duché d'Alençon
Date d'inscription : 04/10/2012

MessageSujet: Re: [ROYALES] de la candidature de Nicolas.df   29/6/2013, 16:36

Citation :

    A Sa Grandeur Charles de la Croix de Bramafan,
    A ses conseillers comtaux,
    A toute la population d'Armagnac,

    Salutations !

    En premier lieu, je tiens à vous remercier de votre invitation à débattre. Trop de provinces se désintéressent de ces élections, pourtant primordiales pour le Royaume... c'est une bonne chose que l'Armagnac ne s'engage pas sur le même chemin. Étant hélas dépourvu du don d'ubiquité, je ne peux toutefois me présenter à vous en chair et en os. Je ferais un piètre duc d'Alençon si j'abandonnais ma province pour me lancer dans une tournée électorale.

    Cela ne m'empêche pas de me tenir au courant de la situation de votre comté. Je regrette que votre clairvoyance vous coûte si cher ! Il vous a fallu du courage pour oser vous dresser contre les abus du règne précédent et pour défendre votre liberté à la pointe de l'épée. Sans doute le pays serait-il dans une situation moins désastreuse si les provinces vassales avaient été plus nombreuses à refuser de ployer l'échine...

    Mais je ne veux pas m'attarder sur le passé, c'est de l'avenir que je souhaite vous parler. Cet avenir sera assez largement influencé par l'identité de la personne qui s'assiéra sur le trône. Si je me porte candidat, c'est parce que je crois pouvoir ramener la paix dans le Royaume. Pas en proférant des menaces contre tous ceux qui refuseront de rentrer dans le rang, mais en faisant de la Couronne ce qu'elle n'aurait jamais dû cesser d'être : un vecteur d'unité, de force et de justice.

    Nombreux sont les candidats à tenir sensiblement le même discours, quoi que les méthodes proposées diffèrent parfois quelque peu. Je vous demande donc de nous juger sur nos actes. Ceux qui ont pris part au conflit, dans un camp ou dans l'autre, sont-ils crédibles lorsqu'ils réclament la paix ? Ceux qui n'ont jamais servi la Couronne en tant qu'officiers royaux peuvent-ils prétendre connaître l'administration et savoir comment la réformer ? Gardez les promesses en tête, mais ne vous laissez pas abuser par elles.

    Ma candidature est la suite logique d'un engagement déjà ancien. Je me suis consacré au Royaume lorsque Levan III régnait encore. Depuis, sans chercher les récompenses ou les honneurs, j'ai accompli consciencieusement mon travail là où on avait besoin de moi, aux modestes échelons de la Prévôté, de la Connétablie et plus récemment de la Chancellerie. Mon dévouement ne changera pas si j'accède à de plus hautes fonctions, j'aurai simplement la possibilité de le traduire à plus grande échelle.

    On m'a rapporté une question sur un éventuel Royaume de Navarre. Je crois que le mot est mal choisi mais si une entité territoriale de ce genre devait voir le jour et se maintenir, je n'y verrais pas d'objection tant qu'elle prêterait allégeance à la Couronne de France. Certains systèmes politiques originaux existent déjà, dans le duché d'Orléans par exemple, et je crois qu'ils devraient être tolérés tant qu'ils ne remettent pas en cause l'unité du Royaume.

    Si d'aventure vous aviez d'autres interrogations, vous pouvez me les soumettre par écrit ou venir me les poser en personne au domaine de Moulicent, en Alençon. J'y tiens permanence et des commodités sont prévues pour les voyageurs au long cours.

    Puisse le Très-Haut protéger l'Armagnac et le Royaume !

    Fait à Alençon le vingt-neuvième jour du mois de juin de l'an de grâce mil quatre cent soixante et un,



_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Milandor
Seigneur Issu de Mérite
Seigneur Issu de Mérite
avatar

Masculin Nombre de messages : 499
Ville/Comté de résidence : Lectoure
Charge : Recteur
Date d'inscription : 22/07/2011

Velin d'identité
Résidence: Lectoure

MessageSujet: Re: [ROYALES] de la candidature de Nicolas.df   2/7/2013, 21:47

Le conseiller lut la lettre du borgne candidat. Il apprécia le discours.
Revenir en haut Aller en bas
sophia amelia de treviere



Féminin Nombre de messages : 293
Ville/Comté de résidence : eauze
Charge : prevot
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: [ROYALES] de la candidature de Nicolas.df   3/7/2013, 00:13

sophia lu le parchemin, un rictus se dessina sur ses levres.

Encore des promesses et des promesses mais serait elles tenues? surement pas comme tant de promesses. pensa t'elle

_________________________________________________
sur la mer avec le treviere, absente pour un tres long temps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ROYALES] de la candidature de Nicolas.df   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ROYALES] de la candidature de Nicolas.df
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Élections royales] Missive de Nicolas de Firenze
» Lettre ouverte au président Nicolas Sarkozy
» Yann décide de se ranger(Florian et Nicolas)
» Plizyè Depite Chanm bas la se gason makomè selon depite Nicolas Descotes
» [LOI] Lois héraldiques royales : prologue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institutions en Comté d'Armagnac et de Comminges :: Passada del Castèl de Aus - Entrée du Château d'Auch :: Salon des visites-
Sauter vers: